Découvrez les vins de Loire

L’histoire de la Loire et de ses vins se confond, noblesse oblige, avec l’Histoire de France.

Le vignoble angevin connaît un véritable essor lorsque Henri II Plantagenêt, comte d’Anjou, devient roi d’Angleterre en 1154: il fait servir les vins d’Anjou à la cour, habitude que conservent ses successeurs Jean-sans-Terre et Henri III.

Ainsi, pendant près d’un millénaire, toutes les têtes couronnées de France et d’Angleterre contribuent à la réputation des vins de Loire.

Dès la création des AOC en 1936, sont reconnues comme Appellations d’Origine Contrôlée Muscadet, Quincy, Sancerre et Vouvray. Suivront les vins des différents vignobles d’Anjou, de Saumur, de la Touraine et du Centre. Le mouvement se poursuit au XXIème siècle, avec la reconnaissance de l’appellation Saumur Puy-Notre-Dame en 2009, la création de l’appellation Saumur Rosé en 2015 et l’élargissement de l’appellation Chinon en 2016.

Avec une trentaine d’appellations, le vignoble d’Anjou-Saumur jouit d’une diversité extraordinaire ! Des blancs secs, moelleux et liquoreux, des rosés frais et tendres, des rouges à boire jeunes ou de grande garde.

Le vignoble de l’Anjou-Saumur en chiffres : 32 appellations, 2 grands crus, 20.000 hectares, 1.000.000 hectolitres.

Les couleurs de l’Anjou-Touraine: vins blancs, rosés, rouges puis les bulles blancs et rosés et les moelleux d’une couleur or extraordinaire …

Le vignoble de Val de Loire fait parti de Vitour. Vitour réunit les vignobles européens inscrits au patrimoine de l’humanité de l’Unesco. Les autres vignobles se trouvent au Portugal (la vallée du Haut Douro et l’ile de Pico), les terrasses de Lavaux en Suisse, la haute Vallée du Rhin Moyen en Allemagne, le parc national de Cinque Terre et le Val d’Orcia en Italie, Ferö Neusiedler et la Vallée de Wachau en Autriche et toute la région viticole historique de Tokaj en Hongrie.